Lalela

LALELA…

Signifie « écouter » en zoulou. LALELA, c’est tendre l’oreille pour entendre, redonner du sens et du lien entre celui qui dit et celui qui écoute.
LALELA, c’est une voix et vous à l’autre bout du fil.

L’appel des mots ouvre un espace de dialogue entre les mots, la voix, et le « public »…

L’isolement éloigne. Il nous prive de nos proches, mais aussi de la culture.
Transmettre, bousculer, nous remuer et nous toucher au plus profond, par surprise… l’art est pour nous un besoin vital.

Nous voulons offrir des LALELA par téléphone: des lectures, des contes, des chants, des slams, des mots pour réconforter. Notre objectif est de donner à vivre une bulle d’espace bienveillant, un moment en direct, invitant au regard comme s’il était présent. A travers la sonorité de la voix, la poésie du texte, nous souhaitons créer du lien, tisser des passerelles.

Il s’agit aussi de sensibiliser à la diversité des arts du récit…

Être dans l’écoute, permettant la découverte, la surprise, l’émotion. Faire traverser les mots sur le territoire de la Belgique, d’un proche à l’autre, ou juste pour soi par le biais du téléphone.

Nous nous sommes entourés de lecteurs, lectrices, conteurs, conteuses, comédiens, comédiennes, slameurs, slameuses, chanteurs, chanteuses. Sélectionnés avec soin, les LALELA proposés font la part belle à la création belge.

Parce que la générosité, l’écoute, le partage et la solidarité sont des valeurs qui font sens pour nous, mais aussi pour le plaisir de faire découvrir les mots…

Le temps de bénéficier de financements éventuels, nous avons proposé aux artistes d’être bénévoles, dans un premier temps. Ils ont accepté. Merci à eux !

Nos LALELA s’adressent à tout le monde, aux adultes, aux enfants. Mais aussi à un public plus isolé (les personnes âgées à la maison ou en institution) ou en situation précaire.